REPORTAGES COURSES

Reportage LEDENON 2017

Pour ce second meeting de rentrée, le Challenge AVENIRCUP conviait ses participants à en découdre sur le circuit de LEDENON.
Les essais
Encore une fois, programme musclé puisque tout  se déroulait sur une seule journée, et dès les essais l’indétrônable Jean Luc Delort montrait qu’il était le patron avec une avance 2.2s sur l’étonnant Bernard Dupuy qui découvrait le circuit, alors que derrière les écarts étaient plus serrés avec Patrick Lebeaupin, Yves Riffiod, Alain Roumanet, et Gilles Landrin, l’actuel leader du Challenge. Malade et handicapé par un fil de bougie récalcitrant Lionel Martinucci se voyait obligé de s’arrêter, et son temps le placait en 9éme position, très loin de la pole position. Se sont intercalé entre Landrin et Martinucci, le régulier Mainguy avec sa Simkit Simca et Dominique Pascal qui n’a pas pu correctement s’exprimé durant ces essais, puisque des vis baladeuses de fixation des cardans décidaient de  prendre la tangente et de laisser Dominique sur le bas-côté de la piste.

Suivaient derrière Fabrice Lolom, Jacky Esnault Paul Guillen avec sa URBAN équipée d’une boite de vitesse non adaptée à cette piste. Fermaient la marche José Esteves avec sa MERLIN qui a fait son maximum pour être présent et la plus petite voiture du Challenge la MAMBO Simca avec son pilote François Didier-Chollat.

Il est à noter que le malchanceux Jean Marc Duranteau restait scotché au stand sans faire le moindre tour de roue, suite à une avarie de sa commande d’embrayage. Après Pau et une roue baladeuse, le pauvre Jean Marc méditait dans le paddock sur la malchance qui le poursuivait.

La Course 1
avec 15 voitures sélectionnées sur la grille de départ, il ne restait que 2heures pour se préparer pour cette 1ère course. Dominique Pascal déclarait forfait, car il n’avait pas assez de temps pour réparer sa monture l’ARC MF6 Alfa.

Au feu vert lors de la procédure de départ lancé, malgré un excellent envol de Bernard Dupuy c’est Jean Luc Delort qui pointait en tête à la sortie du triple Gauche pour ne plus la quitter. Par la suite débarrassé de la très performante LEGALLEN Alfa de Bernard Dupuy, Lebeaupin assurait  une seconde place bien méritée. En effet Bernard Dupuy nous ayant gratifié d’un très beau tête-à-queue qui a entrainé l’intervention du Safety Car durant 3 tours.
Pour la 3éme place du podium c’est Yves Riffiod dans son jardin qui nous a régalé de ses dépassements. Suivent derrière un excellent Alain Roumanet qui partageait le volant de la voiture d’Honoré Durand, Gilles Landrin régulier avec Jean Luc Mainguy.
Clôturaient le classement de cette 1ére course, Jacky Esnault  bien remonté au classement, Paul Guillen, José Esteves, et Jaques Lemoine sur son ACL en proie à des problèmes moteurs.

Barnard Dupuy non classé terminant 11éme, suivi de Lolom ayant perdu sa 4éme vitesse, Lionel Martinucci en proie à des problèmes de fil de bougie qui ont entrainé son  abandon.

François Didier Chollat la scoumoune, après avoir grillé un joint de culasse aux essais, se retrouvait sans batterie.

Il est à noter que Jean Luc Delort signait un superbe meilleur temps en course laissant ses poursuivants à plus de 3s.

Le prix de la combativité étant attribué à Jacky Esnault et Jose Esteves.

Course 2

La grille de départ étant constituée à partir du classement de la course 1, c’est naturellement  Jean Luc Delort qui se retrouvait en pôle-position accompagné de Patrick Lebeaupin sur la 1ére ligne.

Alors qu’en dernière ligne se retrouvaient cote à cote Lionel Martinucci et Bernard Dupuy qui allait annoncer une superbe remontée dans le peloton.

A l’effacement du pace car, même scénario qu’à la première course avec un envol parfait de Patrick Lebeaupin qui se voyait griller la politesse par Delort à l’entrée du triple gauche. Derrière, c’est à 4 de front qu’ils se présentent dans le 1er gauche avec un Gilles Landrin complètement hors-piste.  En fond de grille Martinucci et Dupuy effectue une remontée météorique qui leur permet au second tour de se retrouvé 3éme et 4éme. Ces deux-là entreprennent de titiller Patrick Lebeaupin solidement ancré à   la seconde place. C’est à coup de dépassement l’un sur l’autre que l’on voit Lionel Martinucci piquer au freinage Lebeaupin qui ne s’en laisse pas compter , en gardant l’avantage à l’épingle de la Servie. Martinucci effectuant ensuite un long travers dans le triple gauche, Dupuy en profite pour passer devant. A ce moment là l’ARC MF14 a recommencé à faire des siennes, privant son pilote d’une possible 2éme place derrière l’intouchable Delort.

Derrière une bande de fous furieux en décousaient, avec Mainguy, ne lâchant pas d’une semelle Landrin, accompagnés d’Honoré Durand et de Dominique Pascal et de Jacques Lemoine. Au 10éme tour Landrin  effectuait une belle figure dans le virage de la Carriérasse, ayant calé celui-ci profitait d’une légère descente pour remettre en route sa monture, ouf de justesse car il évitait ainsi la correctionnelle..

Fermaient la marche Guillen , Esteves, et Esnault . Le pauvre Didier-Chollat ne voulant pas abandonné a effectué toute sa course avec une alimentation d’essence défectueuse qui diminuait de moitié la puissance de son moteur.

Dans le dernier tour Yves Riffiod prenait l’avantage sur Lionel Martinucci qui lui permettait d’avoir la seconde place de la classe C et la 3éme au scratch.

Le meilleur temps en course était effectué par Jean Luc Delort qui a fait le carton plein sur ce meeting de Ledenon empochant au classement général 71 point qui lui permet de reprendre la 1ére place du classement du Challenge AVENIRCUP.
Suit derrière le régulier Gilles Landrin , Patrick Lebeaupin se retrouve 3éme avec le jeu des coefficients , ensuite Jean Luc Mainguy servi par une excellent mécanique pointe à la 4éme place suivi de Lionel Martinucci qui malgré de belle performances a perdu toute chance de bien figurer au classement général à cause de sa mécanique récalcitrante à Pau et à Ledenon.

Prochain rendez-vous  au mois de novembre pour clôturer cette saison 2017 qui verra couronner le vainqueur du Challenge.

Vidéo 2éme course à bord de la MF14 de Lionel Martinucci

Video à bord de la MERLIN de Jean Luc Delort (3 videos)



quelques photos

 

Reportage PAU ARNOS 2017

De retour sur les circuits après quelques mois d’attente, le challenge AVENIRCUP a fait fort impression à Pau Arnos avec ses 17 barquettes parfaitement alignées dans le paddock

Pas mal pour une reprise !

Aux fidèles habitués c’étaient greffé, 2 nouveaux venus Jean Marc Durenteau et Bernard Dupuy, ce dernier se montrant d’emblée un concurrent coriace et talentueux, ainsi que la nouvelle Ecurie Bleue présentant 2 ARC impeccables pilotées par D Pascal, H Durand et A Romanet.

Du côté de l’écurie SIMKIT Simca  une nouvelle voiture a fait son apparition, celle de Cyril Rubaud.

Une séance d’essai et 2 courses de 20 mn étaient au programme et malgré les très pessimistes prévisions météorologiques les pneus pluie n’ont pas été utilisés, et il valait mieux car le programme concocté par PITS Organisation ne permettait pas d’hésitations, les essais officiels et les 2 courses étant regroupées le dimanche.

Gare aux problèmes mécaniques !   Malheureusement, de la casse il y en a eu : pas de sorties de route mais pas mal de soucis de fiabilité.

Mais voyons le déroulement de cette journée en détail

Les Essais :

Sans coup férir et  sur une piste froide mais sèche Jean Luc Delort (MERLIN) signait la pole position devant Lionel Martinucci (ARC) très impressionnant, et Lebeaupin (ARC) toujours dans le haut du tableau, l’étonnante LEGALLEN de Bernard Dupuy dont c’était la première sortie, Dominique Pascal prenant la bonne mesure de sa voiture, et enfin Gilles Landrin toujours aussi régulier fermant le top 6 des essais.

La météo a été gentille avec nous puisque la piste a été copieusement arrosée après l’interruption de la séance suite aux problèmes mécaniques de Durenteau avec sa Lemma qui était sur 3 roues.

Courses1 :

Le soleil faisant timidement son apparition, surprise en 1ére ligne : Jean Luc Delort ne se présente pas suite à la casse de sa boite de vitesses laissant Lionel Martinucci et Patrick Lebeaupin dès l’effacement du Pace Car (départs lancés) en découdre. Lionel prend dès cet instant la course en main, assurant un écart constant avec son poursuivant, par contre derrière la bagarre est intense avec un peloton composé de Dominique Pascal, Bernard Dupuy et Gilles Landrin pour la 3éme place.
Après l’intervention du Pace Car suite à la sortie de route de Cyrile Rubaud,  la Legallen de Dupuy règle tout le monde se retrouvant 2éme tandis que D Pascal, après une incursion dans les bas cotés récupère la 4éme place aux dépens de Gilles Landrin qui finira quand même sur le podium, car coup de théâtre à 3 tours de l’arrivée Lionel Martinucci s’arrête aux stands suite à la rupture de son différentiel, laissant la victoire à Patrick Lebeaupin, non sans avoir signé un magnifique record du tour. La Legallen ayant fait un passage au stand, le podium était complété par Dominique Pascal et Gilles Landrin. Au pied du podium on retrouve un habitué Yves Riffiod qui nous a régalés d’une magnifique remontée.
Il faut noter qu’en mémoire de Christian Dubois ancien organisateur de la Coupe de l’Avenir, disparu dernièrement, le staff d’AVENIRCUP a créé une récompense pour le pilote le plus combatif. Ce trophée appelé « prix de la combativité Christian Dubois » a été donné à Yves Riffiod qui nous a régalé de ses remontées et de ses dépassements

Course2 :

Dans une atmosphère plus chaude et sèche, seules 11 voitures se présentent sur la grille. En prégrille la SIB de Jeff Coutens ne peut prendre le départ suite à une fuite du liquide de refroidissement.

On retrouve en 1ére ligne Lebeaupin et Alain Roumanet qui partage l’ARC MF6 avec Dominique Pascal. En embuscade Landrin et Lemoine (ACL) prêts à en découdre eux aussi.
Dès le départ Lebeaupin mène avec autorité le peloton, suivi de Roumanet, Lemoine et Landrin. La Legallen de Dupuy  partie en fond de grille ayant doublé Sadorge et Lolom dès le départ se retrouve rapidement en bagarre avec Landrin et Lemoine qui commence à rétrograder en raison de problèmes de tenue de route.

Dupuy s’empare de la 3éme puis de la seconde place qu’il ne quittera plus jusqu’au drapeau à damiers, tandis que Gilles Landrin dépasse Alain Roumanet les positions restant figées jusqu’à la fin.

Ensuite on retrouve l’écurie Simkit avec Jean Luc Mainguy et Cyrille Rubaud 6éme malgré une superbe figure dans le très technique pif paf de la ligne droite, semant à cette occasion la panique dans le peloton au 6éme tour.

Belle 7éme place de Sadorge dont la SMS semble en nette progression, derrière on retrouve Fabrice Lolom qui poursuit la mise au point de sa voiture, et Paul Guillen avec sa belle Urban qui prend la mesure  de sa barquette.

Le prix de la « combativité Christian Dubois » a été donné à Cyrille Rubaud pour ses belles figures dans le peloton et sa remontée à la 6éme place.

Au classement du Challenge interne club AVENIRCUP, avec le jeu des coefficients, c’est le régulier Gilles Landrin déjà vainqueur des 2 premiers challenges qui prend la tête avec une avance  de quelques points sur le malchanceux Jean Luc Delort, Lebeaupin et Lemoine.

Conclusion :

Une météo clémente, un magnifique circuit verdoyant, des barquettes colorées, des pilotes sympathiques aussi bien ceux d’AVENIRCUP que du HTCC le plateau Groupe1  qui partageait avec nous ce meeting organisé de main de maître par l’expérimentée Christine Villalon responsable de PITS Organisation que nous serons heureux de retrouver à LEDENON les 13 et 14 octobre pour de nouvelles aventures.

Vidéo de Pascal SADORGE sur la SMS ALFA  Course 2

Vidéo de Lionel MARTINUCCI ARC MF14 ALFA en tête course 1 casse mécanique boite de vitesse, différentiel